Harcèlement et stress

Image

En France, 220.500 à 335.000 personnes ont été touchées par une maladie cardio-vasculaire, musculo-squelettale, dépression, ceci, consécutif au stress professionnel (2000).

L’état de  stress peut engendrer :

– des TMS (troubles musculo-squelettique) comme des douleurs musculaires ou articulaires.

– des troubles du sommeil

– des conduites addictives (alcool, cigarettes, jeux...)

– des envies suicidaires (voir ci dessous et plus bas sous dépression)

– l’apparition de diverse pathologie (cancer, dépression, maladie cardio-vasculaire, ect.

===

Heinz Leyman, Docteur en psychologie du travail et professeur à l’Université de Stockholm, publie son essai « Mobbing » en 1993 (traduit en français et publié au Seuil en 1996) et met à jour le concept : « Par mobbing, nous entendons une situation communicative qui menace d’infliger à l’individu de graves dommages, psychiques et physiques.
Le mobbing est un processus de destruction, il est constitué d’agissements hostiles qui, pris isolément, pourraient sembler anodins, mais dont la répétition constante a des effets pernicieux.
Le concept de mobbing définit l’enchaînement sur une assez longue période, de propos et d’agissements hostiles, exprimés ou manifestés par une ou plusieurs personnes envers une tierce personne (la cible).

===

La névrose traumatique se caractérise par son début, dans les suites immédiates de la situation de travail ayant valeur de traumatisme :
L’angoisse du patient harcelé est subaiguë avec des manifestations physiques : tachycardie, tremblements, sueurs, boule œsophagienne.
Le retour en boucle des scènes traumatisantes s’impose au patient et les lui fait revivre.
Les attaques d’angoisse surgissent spontanément, déclenchées par une perception analogique avec tel ou tel détail cardinal de la scène traumatique. : bruit, couleur du mur, mimique d’une personne présente, odeur particulière….
Les cauchemars intrusifs apparaissent, entraînant le réveil immédiat en sueurs, en criant.
L’insomnie réactionnelle devient le moyen de bloquer la survenue des cauchemars intrusifs. L’insomnie, la fatigue, la lutte contre les crises d’angoisse génèrent un repli social, affectif et sexuel majeur, une altération progressive de l’état général, sur tous ses versants, somatique, cognitif, psychique :
Les atteintes cognitives sont toujours présentes : perte de mémoire, troubles de concentration, de logique.
Les atteintes psychiques entraînent : la perte de l’estime de soi, un sentiment de dévalorisation, de perte de ses compétences, un sentiment de culpabilité, une position défensive de justification, un effondrement anxio-dépressif, pouvant mener à un état d’angoisse paroxystique à évolution suicidaire (raptus suicidaire )
Les atteintes somatiques sont le signe de l’atteinte des défenses immunitaires après l’effondrement des défenses psychiques.
Elles sont de gravité croissante suivant la durée de la situation :
perte ou prise de poids importantes, atteintes de la sphère digestive, cardiaque et gynécologique chez les femmes (aménorrhées, métrorragies, plus graves encore, cancers du col, de l’ovaire, de l’utérus. ). Dans la perspective psychosomatique, la décompensation témoigne généralement de la faillite des possibilités de représentation, du débordement des capacités de liaison de la psyché, d’une situation d’impasse pour le sujet.
« La somatisation est le processus par lequel un conflit qui ne peut trouver d’issue mentale, va déclencher dans le corps des désordre endocrino-métaboliques, point de départ d’une maladie organique » (Dejours , 1993)

===

Guerre de harcèlement: Guerre dont la tactique est d’épuiser l’ennemi en d’incessantes attaques.

http://www.cgslb.be/travailleurs/securite-et-sante/harcelement-au-travail/effets/

http://www.cfecgc.org/dossiers/stress/stress-harcelement-comment-reagir/

http://stephanne.over-blog.com/pages/Statistiques_stress_harcelement_et_couts-68497.html

http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/definitions.pdf

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s